Comment optimiser ma consommation propre de courant photovoltaïque

Message de SuisseEnergie

15221573775aba474113289

«D’ici à 2050, le solaire pourrait couvrir 50% des besoins, soit plus que les 20% envisagés par la Stratégie énergétique 2050»

15221573775aba474113289

Le Programme Bâtiments, côté solaire

15221573775aba474113289

Comment optimiser ma consommation propre de courant photovoltaïque

15221573775aba474113289

Mon installation solaire en sept étapes

15221573775aba474113289

La tuile solaire teintée: naissance d’un nouveau standard

15221573775aba474113289

Faites comparer gratuitement les devis de votre future installation solaire

15221573775aba474113289

En finir avec les idées reçues sur le solaire

15221573775aba474113289

SOLAIRE


Comment optimiser
ma consommation propre
de courant photovoltaïque

SOLAIRE

Disposer de sa propre installation photovoltaïque et consommer soi-même son courant peut contribuer efficacement à réduire sa facture d’électricité. Plusieurs solutions existent pour augmenter la part de consommation propre.


En installant des panneaux solaires photovoltaïques sur sa maison, un propriétaire fait le choix de la consommation propre (également appelée autoconsommation). Le courant solaire est en effet consommé directement sur place. Les besoins supplémentaires sont couverts grâce à l’achat d’électricité sur le réseau, alors que le surplus d’électricité solaire produit localement y est réinjecté.
La part du courant solaire autoconsommé dépend de la taille de l’installation photovoltaïque et des besoins en électricité du bâtiment. On estime que c’est à partir d’un taux de consommation propre de 35% que l’électricité photovoltaïque est moins onéreuse que celle fournie par le réseau.
Sans optimisation et si la consommation annuelle est à peu près identique à la production de courant photovoltaïque, un foyer consommera, sans stockage de l’énergie, environ 15 à 25% du courant photo-voltaïque sous forme directe. Grâce à une optimisation, la part de consommation propre peut atteindre 30 à 70%.


PROGRAMMER LES APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS

En calquant les périodes de consommation d’électricité sur les périodes de production de courant photovoltaïque, on peut augmenter la part de consommation propre. Les habitants de la maison doivent ainsi adapter leur comportement à l’ensoleillement, par exemple en démarrant manuellement (ou à l’aide de l’option «démarrage différé» si disponible) le lave-linge ou le lave-vaisselle quand il y a du soleil. Ces appareils représentent en effet jusqu’à 30% de la consommation de courant d’un ménage. Ceci peut aussi être automatisé grâce à un outil de domotique différant leur mise en route.


PRODUIRE DE LA CHALEUR

La production d’eau chaude consomme jusqu’à 8 kWh par jour. On peut ainsi paramétrer son chauffe-eau électrique afin qu’il fonctionne non pas durant la nuit mais pendant la journée, lorsque les panneaux solaires produisent de l’électricité. L’installation d’une pompe à chaleur (PAC) pour le chauffage est également une option intéressante. Celles qui transforment 1 kWh de courant en 3 kWh environ de chaleur sont énergétiquement plus efficaces. En utilisant le courant produit par les panneaux solaires, elles permettent d’augmenter la part de consommation propre pendant la journée.

RECHARGER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE

L’électromobilité est également un gros consommateur de courant. Une seule voiture peut ainsi atteindre la même consommation annuelle que celle du foyer. Les véhicules électriques sont équipés de batteries de 10 à 80 kWh; ils pourront aussi bientôt servir de remplacement ou d’appoint à un système stationnaire de batteries, en particulier si la voiture reste à la maison pendant la journée. La décharge de la batterie automobile pour fournir de l’électricité à usage domestique n’est pas encore au point, mais plusieurs constructeurs travaillent sur cette solution.


INSTALLER UNE UNITÉ DE STOCKAGE

Les systèmes de batteries peuvent stocker le courant photovoltaïque produit pour une utilisation ultérieure. Selon leur taille, il est possible d’augmenter la part de consommation propre d’un foyer d’environ 50 à 80%. Aux coûts actuels, ils ne sont généralement pas encore rentables. Il est toutefois opportun d’examiner cette solution pour une installation photovoltaïque d’une surface supérieure à 6 m2 et une consommation annuelle de courant de 1000 kWh.

Part de consommation propre