Le Programme Bâtiments, côté solaire

Message de SuisseEnergie

15221573775aba474113289

«D’ici à 2050, le solaire pourrait couvrir 50% des besoins, soit plus que les 20% envisagés par la Stratégie énergétique 2050»

15221573775aba474113289

Le Programme Bâtiments, côté solaire

15221573775aba474113289

Comment optimiser ma consommation propre de courant photovoltaïque

15221573775aba474113289

Mon installation solaire en sept étapes

15221573775aba474113289

La tuile solaire teintée: naissance d’un nouveau standard

15221573775aba474113289

Faites comparer gratuitement les devis de votre future installation solaire

15221573775aba474113289

En finir avec les idées reçues sur le solaire

15221573775aba474113289

SOLAIRE


Le Programme Bâtiments,
côté solaire

SOLAIRE

Lors d’une rénovation, installer des panneaux thermiques peut donner droit à une subvention. Aperçu et explications.


Les subventions allouées dans le cadre du Programme Bâtiments pour l’énergie solaire concernent principalement les installations thermiques. «Pour le photovoltaïque, d’autres contributions entrent en jeu, principalement la rétribution unique (RU)», rappelle Aline Tagmann, de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). S’ajoutent deux conditions: il doit s’agir d’une nouvelle installation ou de l’extension d’un système existant – et non uniquement de remplacer des capteurs solaires – sur des bâtiments existants. Pour être soutenues, les installations doivent servir au chauffage des locaux et/ou à la préparation de l’eau chaude sanitaire.
Les modèles de capteurs éligibles figurent sur le site kollektorliste.ch. La majorité d’entre eux sont certifiés Solar Keymark et ont passé les tests prévus par les normes EN 12’975=1/=2, EN 12’975=1 ou ISO 9806. Il faut en outre fournir la garantie de performance validée (GPV) de Swissolar/Suisse-Energie, qui permet d’assurer qu’une installation est posée et fonctionne de façon optimale. De plus, la puissance thermique nominale des capteurs doit être au minimum de 2 kW. S’il s’agit de compléter une installation existante, la puissance thermique nominale supplémentaire des capteurs doit s’élever à 2 kW. Enfin, un suivi actif de l’installation selon les prescriptions de la plupart des cantons doit être effectué pour celles dont la puissance thermique nominale des capteurs dépasse les 20 kW.


UN BON ARGUMENT DE VENTE

Les cantons mettent en place leur propre programme promotionnel (dans le domaine de l’énergie dans le bâtiment en général) et peuvent, par exemple, durcir les conditions d’octroi ou augmenter les taux de subventionnement, voire subventionner d’autres mesures à leur propre charge. Pour en savoir plus, faites un saut sur le site internet du canton concerné.
Les subventions sont versées aux propriétaires, mais constituent un excellent argument de vente pour les professionnels de la branche. Rappelons également que, suite à la votation populaire sur la nouvelle loi sur l’énergie, le Programme Bâtiments, prévu dans un premier temps pour se terminer en 2019, a été prolongé. Selon l’ébauche de la révision de la loi sur le CO2, qui sera présentée au parlement cette année, la durée du programme devrait être limitée à fin 2025. Mieux vaut donc ne pas trop attendre pour entreprendre des travaux! Les premiers arrivés seront les premiers servis.

Le Programme Bâtiments en bref

Lancé en 2010 par la Confédération et les cantons, le Programme Bâtiments vise à diminuer concrètement le CO2 dans l’atmosphère, à protéger le climat et à réduire notre dépendance vis-à-vis des importations pétrolières et gazières. Depuis son introduction, 21,5 millions de tonnes de CO2 ont été économisées, soit 108’106 GWh.
Sachant qu’en Suisse 40% de la consommation d’énergie et environ un tiers des rejets de CO2 sont imputables aux bâtiments, ces mesures doivent encourager les propriétaires à assainir leurs biens. Dans le pays, on en recense en effet 1,5 million qui sont peu, voire pas isolés du tout, et 3 millions qui sont encore chauffés aux énergies fossiles ou à l’électricité.

www.leprogrammebatiments.ch

Les subventions par canton

· Vaud: montant forfaitaire de 4000 fr.
· Fribourg: 1200 fr. + 500 fr./kW
· Genève: 1200 fr. + 500 fr. /kW
· Neuchâtel: 1200 fr. + 500 fr./kW
· Valais: 1200 fr. + 650 fr. /kW; 50% de ces montants en cas de remplacement des capteurs.
· Jura: 1500 fr.+ 500 fr./kW

Photographie: © Fluxif (Gerry Nitsch) / Le Programme Bâtiments